Déflorer une vierge

S’il y a une chose que j’adore dans le sexe, c’est bien une jeune pucelle. Quoi de plus excitant qu’une jeune fille qui n’a encore jamais vu le loup? Il y a quelques dizaines d’années, le fait de rester vierge jusqu’au mariage était une preuve de sérieux pour les jeunes femmes. De nos jours, la liberté sexuelle et la libéralisation de la femme ont changé la donne.

Cela avait pourtant son charme! Je suppose que toutes ces demoiselles conduites pour la première fois dans le lit de leur mari se déshabillaient avec crainte. Elles ne connaissaient pas la sexualité. Seuls les hommes avaient la science infuse sur ce sujet et beaucoup s’initiaient avec une prostituée. Aujourd’hui, les femmes sont libérées. Mais est-ce que c’est vraiment mieux qu’avant?

Actuellement, trouver une jeune femme vierge est un véritable défi!

Pour ma part, ce que j’aime chez les pucelles, c’est qu’elles ne connaissent pas les différentes positions amoureuses et aucunes des caresses coquines. Lorsqu’on initie pour la première fois une vierge, l’acte charnel se transforme vite en relation bestiale qui peut être traumatisante pour la jeune vestale. Voici ce que j’aime avec les jeunes femmes : tout d’abord, les dominer complètement pour les éduquer. Une jeune femme inexpérimentée cherche souvent un professeur d’un soir pour les accompagner dans leurs premières sensations sexuelles. Une jeune vierge peut faire beaucoup de choses : caresses, baisers, cunnilingus, fellation, sodomie, pénétration vaginale, etc. Il suffit de leur demander simplement ce que vous désirez et elles s’exécuteront sans rechigner de peur de passer pour des gourdes.

Une femme reste une femme et elles souhaitent s’instruire rapidement dans les choses du sexe. En général, elles se dévergondent assez vite et se transforment rapidement en petites salopes lubriques.

Je vais vous expliquer comment je procède pour dépuceler l’une de ces vierges au corps tendre. Tout d’abord, il faut traîner ses guêtres dans les endroits où les jeunes chastes majeures fourmillent. Je fréquente ainsi certaines boîtes de nuit, écoles de danse, facultés de biologie, BTS d’esthétique, etc… Dans un de ces lieux, vous choisissez votre future partenaire en lui faisant de jolis sourires avant de l’inviter à boire un verre.

Cela ne fonctionne pas toujours mais cela finit toujours par arriver! Un homme plus âgé pour les initier fait secrètement fantasmer beaucoup de jeunes vierges tout juste majeures. Si l’accroche a fonctionné, il faut fixer rapidement une date de rendez-vous pour poursuivre la discussion que vous venez d’entamer ensemble. Le jour arrivé et après quelques échanges sans importance par SMS, vous reprenez votre discussion…

Si elle s’approche de vous avec un air fripon, la partie est presque gagnée et vous pourrez l’emmener bientôt vers l’hôtel local. En poursuivant la discussion, vous dérivez lentement mais sûrement sur une proposition plus érotique qui peut se conclure en alcôve. Arrivés dans la chambre, vous vous approchez de votre partenaire discrètement pour rapprocher vos deux corps dans une douce gestuelle charnelle. Vous commencez par lui caresser les cheveux de la main. Délicatement, vous lui tournez sa tête vers la vôtre pour lui donner un long baiser passionné. Attention, ce baiser doit rester tendre pour ne pas effrayer la vierge craintive!

Sûrement, elle sent déjà l’excitation monter au fond de sa petite culotte qui se trempe déjà de sa mouille. Ses lèvres s’écartent au moment où vous glissez votre main sous sa jupe en remontant vers son pubis. Maintenant, vous introduisez votre main à l’intérieur de la culotte et vous titillez délicatement son clitoris. Il faut bien poser la paume de la main sur le pubis en pratiquant une légère pression.

Déjà, ses joues se colorent de rouge quand elle sent la chaleur monter en elle. Une petite voix à l’intérieur de son cerveau lui crie : « Ouvre toi, laisse-toi aller, c’est ton premier rapport sexuel! ». Alors, la jeune femme relève sa jupe pour faire glisser sa culotte le long de ses cuisses en prenant soin de la laisser tomber sur ses chevilles. Elle s’installe ensuite sur le canapé, jambes écartées et sexe ouvert prêt à vous recevoir.

Pas question de la pénétrer dès maintenant… Moi, je préfère commencer par lui embrasser les seins, lui mordiller les tétons et caresser ce corps juvénile avec mes mains d’homme mûr. Déjà, elle pousse de petits gémissements qui annoncent les futurs cris de sa jouissance. Je continue ma course, mes effleurements se font de plus en plus précis.

Maintenant, je me trouve à hauteur de son minou rose pâle. C’est vraiment un beau spectacle. Je lui rends hommage en l’embrassant de toute part, j’insère ma langue à l’intérieur sans trop forcer. Après quelques minutes de ce jeu, je décide de la pénétrer. Tandis que je me couche sur elle, je saisis ma queue de la main droite et l’introduis délicatement à l’intérieur de son vagin. Je ressens cette petite résistance qui me procure tant de bonheur… D’un coup de reins plus ferme, je la pénètre complètement. Je peux voir sur son visage la douleur qu’elle ressent face à l’acte entrepris. Elle grimace et elle retient un léger cri. Sa croupe tortille m’indiquant que je suis bien en place.

Je sens sur mes testicules le sang chaud couler. Elle n’est plus vierge maintenant ; je sais qu’elle ne m’oubliera jamais! Je continue de l’étreindre doucement. Elle acquiesce mes coups de riens sans frémir, je dirai même qu’elle vient au devant de mes pénétrations. Je me sens d’humeur hardie et j’insère un doigt dans son anus. Son rictus m’indique clairement qu’elle n’est pas prête. Je n’insiste pas…

Nous continuons notre chevauchée sensuelle jusqu’à ce que la jouissance s’empare de nous. Me retirant de sa vulve, je me répands sur sa cuisse tandis que sa jouissance coule entre ses lèvres. Je gis encore alangui sur notre lit ; elle se lève, se rhabille, me dit merci et s’en va.

Paul, 42 ans, Marié, Commercial

♥ TOP webcam françaises ♥