Faire l’amour avec un inconnu

Je fais presque tous les soirs le même rêve fou, surtout quand je fais l’amour avec mon mari. Il paraît que beaucoup de femmes en font autant. Voici donc mon fantasme sexuel avec un bel inconnu.

D’abord, il faut savoir que nous sortons très peu avec Philippe, mon mari, ce n’est pas que nous n’en avons pas les moyens, mais il ne trouve jamais le temps de se débarrasser de son travail. Pour ma part, je m’y suis habituée, mais pour une fois, ce soir-là, nous décidons de nous rendre chez des voisins qui sont également des collègues de travail de mon époux. Ils nous invitent pour une soirée costumée, c’est certainement ce qui nous décide à y aller. C’est probablement notre côté enfant qui a parlé.

La résidence de nos amis comprend : piscine, sauna, courts de tennis, maison de jardiniers, plusieurs dépendances, écurie, c’est un complexe que l’on pourrait qualifier du grand luxe. Nous sommes une petite quarantaine d’invités, le repas se passe du mieux possible, accompagné de blagues quelquefois salaces, mais toujours rigolotes. Le caviar, le homard, les cuissots de chevreuil font partie de ce dîner pharaonique et gargantuesque. Puis, vient le moment des desserts que nous prenons dans le jardin.

Sylvie, notre hôtesse, nous propose alors de jouer à cache-cache. Elle désigne les deux personnes qui doivent quérir les autres. Bien évidemment, c’est mon mari et Jean-Claude (une personne qui nous est complètement étrangère) qui sont désignés pour effectuer la recherche des différents convives. Pendant que ces deux joyeux lurons comptent, nous nous cachons tous. Je prends la décision de me dissimuler dans la maison, je m’y introduis et grimpe au dernier étage. Là, je découvre une chambre vide, alors je pousse la porte fermement. Après avoir jeté un coup d’œil furtif, je décide de me cacher sous le lit.

Après un court instant, j’entends une personne monter les escaliers, elle s’approche de la porte. C’est certainement un habitué des lieux. Je me surprends à être prise de panique! Mon cœur s’accélère alors que les pas continuent d’avancer de plus en plus près. Je me blottis et me recroqueville le plus possible sous le lit. Là, cachée dans le noir, je vois ou plutôt je devine un homme qui entre dans la chambre.cIl se penche soudainement sous le lit et me découvre.

Calmement, il me tend la main de manière à ce que je puisse me dégager de ma cachette. Le jeu est fini pour moi, je suis découverte. J’essaie de deviner dans le noir son visage mais l’obscurité qui remplit la pièce me l’interdit. Cet inconnu me serre dans ses bras et dégage mes cheveux, laissant tomber ainsi ma chevelure sur mes épaules, puis il m’embrasse dans le cou derrière les oreilles. Il se permet même d’introduire sa langue à l’intérieur! Curieusement, je ne résiste pas à l’attraction qu’il dégage, il fait ressortir mon côté bestial, pourtant je suis folle amoureuse de mon mari et jamais je n’aurai pensé le tromper! Mais cet inconnu me rend complètement folle, je ne me contrôle plus…

D’un geste brusque et viril, il nous jette sur le lit et retrousse ma jupe. Il découvre ma petite culotte, humide et affriolante qui cache à peine ma chatte. Il se couche sur moi, dégage mes seins du soutien-gorge et mordille mes tétons afin que ceux-ci deviennent très durs. Sous ses caresses charnelles, je tressaille de plaisir et me laisse aller au frisson de l’inconnu. Alors, sans enlever ma culotte, il m’introduit d’un seul coup! Je ne peux m’empêcher de pousser un léger gémissement de plaisir étonné, tant sa verge est grosse avec un gland qui dépasse largement le diamètre de sa queue. Il me bombarde de va-et-vient de plus en plus forts, accompagnés de poussées de plus en plus profondes au fond de moi. Je mouille tellement que je lui offre entièrement ma chatte ainsi que tout l’intérieur de mon intimité. Il me retourne et s’introduit dans ma petite porte.

Je dois avouer que jamais je n’aurais pu pratiquer cet acte bestial avec mon mari car je juge cette manière de faire l’amour dégradante pour la femme. Mais là, je ne peux résister, attirée irrésistiblement vers les méandres du sexe et du bien-être réunis. Ses coups de butoir me font perdre la tête, je me surprends même à lui demander de m’en donner encore plus. Prends-moi, vas-y encore plus fort, oui comme cela… Mais lui décide de retirer sa verge de mon postérieur, il se dégage puis se retourne sur moi de manière à ce que nous puissions effectuer un soixante neuf endiablé. Je sens sa langue s’introduire dans ma vulve en dégageant légèrement mes lèvres, elle caresse et titille mon clitoris, elle s’immisce dans mon anus encore béant de la précédente sodomie.

De mon côté, j’essaie de lui rendre la pareille, tant bien que mal, tant son sexe est énorme. Soudain, j’entends d’autres pas dans l’escalier ainsi qu’une voix, je crois reconnaître celle de mon mari. Il vient dans notre direction, il m’appelle en criant mon nom mais moi, je ne peux lâcher cette position qui me donne tant de plaisir. Plus j’entends mon mari qui se dirige vers nous, plus je sens l’orgasme monter. Celui de mon partenaire est déjà arrivé, de grands flots de sperme coulent dans ma gorge… J’avale toute sa semence avec un plaisir démesuré. Mon excitation est de plus en plus forte et lorsque mon mari ouvre la porte, je jouis de partout, vagin, clitoris, utérus, anus… J’explose sexuellement de plaisir et tout cela devant mon mari qui vient de nous découvrir…

Françoise, 35 ans, Mariée, un enfant

♥ TOP webcam françaises ♥