Initié par une femme mûre

Draguer était encore hier tout à fait contraire à mes principes. Je dois préciser être encore très jeune et peu expérimenté dans les plaisirs charnels. Cependant, j’ai fini par surmonter mes scrupules et je me suis lancé dans les rencontres en ligne sur internet alors que j’étais encore puceau.

Julie fut ma première conquête. Dans la vie, elle était prof au lycée et avait 15 ans de plus que moi. J’étais un puceau et elle une femme très expérimentée. Alors que j’écris ces mots, je la vois prendre dans sa bouche ma verge brûlante pour l’aspirer avec ardeur. Elle la manie adroitement en la tenant à deux mains comme elle le ferait avec un énorme sucre d’orge. Elle fait glisser le prépuce jusqu’à la racine pour en décalotter le gland. Je ne regrette qu’une chose, c’est d’avoir perdu trop de temps avant de parvenir aux plaisirs des rencontres virtuelles et des jeux sexuels associés.

Mon initiatrice me fait des pipes comme si elle célébrait le culte du membre phallique. Elle entortille sa langue agile autour de ma queue sans négliger mes couilles, ni même le trou de mon cul. Quand je la baise, elle hurle à tue-tête : « Oui, c’est bon! Enfonce-la au plus profond que tu puisses! Donne-moi de grands coups de reins! ». Dieu, que c’est bon… Ses cris de femelle mature me font rentrer en transe.

Elle a quelques années de plus que moi et cette femme fait mon éducation sexuelle. Pour cela, elle me raconte les épisodes les plus salaces de ses aventures coquines. Elle se met alors dans mes bras pour me livrer ses confidences. Offerte, la prunelle de ses yeux est luisante quand elle se livre sans tabous. Je peux deviner dans cette posture son pubis gonflé et sa toison mouillée par sa cyprine. Moi, pendant ce temps, je maintiens une érection démente. Elle m’a raconté avoir fait l’amour à la sauvette dans les toilettes d’un restaurant avec un inconnu. « Le mec m’a prise par derrière, debout. Tout en me besognant, il guettait si personne ne venait nous observer. Il m’a incontestablement enculée à maintes reprises. Comment ne pas jouir dans de telles conditions! ».

Elle m’a raconté une autre expérience où un exhibitionniste la regardait se masturber au fond d’une forêt. Julie est capable de jouir rien qu’en fantasmant sur une idée lubrique Elle a des aventures coquines extraordinaires dans des situations exceptionnelles. Julie s’offre d’emblée à tous les mecs qu’elle rencontre sur internet ou quand elle sort draguer avec ses copines. J’ai assisté à son manège de séduction qui a généralement pour effet de me faire bander comme un bouc en rut. J’ai déjà trop souvent fait l’amour avec elle pour savoir que quand elle est excitée, elle dégage une violente odeur musquée de chair intime exacerbée et de vulve suintante de plaisirs. Comme par magie, son désir de bites a le pouvoir d’attirer tous les hommes à l’horizon.

Mais, n’étant pas un cochon dans l’âme, je laisse à ceux qui d’aventure liront le bref résumé de mon initiation le soin de conclure. Je le ferais bien moi-même, mais je ne tiens pas à être accusé d’immoralité. Quoi qu’il en soit, draguer est encore le meilleur moyen de passer le temps et de vivre des aventures sensuelles inoubliables.

Aurélien, 23 ans, Célibataire

♥ TOP webcam françaises ♥