L’amour avec deux hommes

Je regarde souvent des films à caractère pornographique, où, bien souvent, deux ou trois hommes prennent une seule femme complètement excitée. Je me prends à rêver que je suis l’héroïne d’un de ces films…

Je tourne avec deux hommes qui doivent s’occuper ardemment de mon corps. Les projecteurs font feu de toutes parts sur l’endroit où nous allons tourner cette scène. Ils sont braqués sur mes deux partenaires et moi-même. Mes collègues de travail sont très bien membrés et possèdent des muscles saillants et brillants. Leurs corps ne possèdent, en aucun endroit, le moindre millimètre de graisse. Ils sont habillés de peaux de bêtes, le film se déroule à l’époque néandertalienne. Leur sexe mesure à vue d’œil au moins 25 cm de long et leur diamètre doit être plus ou moins égal à 6 cm, bref de beaux engins de combats. Leurs épaules sont larges, leurs pectoraux sont prédominants, ils sont présents devant moi, prêts à bondir, tels des bêtes à la recherche de leur déjeuner.

Pendant que toute l’équipe s’affaire à mettre en place la scène que nous devons tourner, le maquilleur ainsi que l’habilleuse s’occupent de moi. Ils décrivent, sur mes jambes, des représentations que l’on pourrait associer à des dessins érotiques. La maquilleuse me demande de bien écarter les cuisses de sorte à enduire et huiler mon sexe d’un produit, permettant de rougeoyer les parties intimes pour produire une image plus intense vis-à-vis de la caméra. Elle trouve d’ailleurs que mon buisson est très fourni et elle entreprend une légère coupe. Les préparations se terminent, nous sommes prêts mes partenaires et moi-même, pour tourner la scène.

Nous nous dirigeons vers le plateau de tournage. À ce moment précis, le metteur en scène demande le silence. Le clap retentit, puis on entend la célèbre phrase « Ça tourne! ». Mes deux partenaires gesticulent, telles des bêtes enragées. Je dois alors simuler la même gestuelle puis ils se jettent sur moi. On se bat légèrement et je finis par accepter leur présence. Mes mains caressent leurs gigantesques sexes et je commence à pratiquer une légère masturbation à l’un de mes partenaires pendant que je suce l’autre. J’engloutis impitoyablement son sexe jusqu’à la garde. Je ressens son énorme engin s’enfoncer dans le fond de ma gorge. Il attrape ma tête avec ses deux mains puis plaque mon visage contre son pubis m’empêchant ainsi de reculer et m’obligeant à avaler l’ensemble de sa queue gigantesque.

Mon autre coéquipier ne perd pas de temps. Il se dégage de ma main, puis empoigne ma tête pour que j’engloutisse son sexe. Pendant ce temps, je ressens contre mon oreille les battements du sexe de l’autre partenaire. C’est à cet instant que dégageant mon visage, mes deux adjoints enfournent en même temps leur énorme sexe à l’intérieur de ma bouche. Je suis forcée d’accepter une fellation bilatérale puis l’un des deux me positionne tête-bêche, il enfourne son sexe démesuré dans ma chatte pendant que je continue de sucer l’autre.

Ma bouche est complètement écartelée et ma chatte se distend de plus en plus. Ils changent alors de position. Celui qui était derrière moi se retrouve devant et vice et versa. Cette scène continue pendant au moins 10 minutes. L’un des deux s’allonge et me force à le chevaucher jambes écartées, dos collé contre sa poitrine. Je perçois bien cette énorme bite dans ma foufoune. À ce moment précis, l’autre partenaire décide également de me pénétrer le minou. D’un geste fatal, il enfourne sa queue au fond de ma chatte déjà remplie de la première bite. Il commence à me limer pendant au moins une demi-heure. Ma cramouille est écartelée dans tous les sens, mon clitoris se gonfle au maximum. Je sens les frottements du pubis de mon deuxième partenaire sur mon clitoris qui est en état de choc.

Le premier partenaire retire sa bite de ma chatte béante et l’enfonce dans mon cul. Je supporte une double pénétration, l’un étant dans ma chatte, l’autre dans mon cul. De nouveau, je suis complètement écartelée. Je ne peux même plus respirer tant mon souffle s’accélère. Je perçois toutes les secousses de leurs pénétrations violentes. Cela me fait vibrer de l’intérieur. Leur sperme jaillit à grand flot dans mes deux orifices. Mes compères se retirent d’un seul coup puis enfournent de nouveau leurs bites au fond de ma gorge. Je reçois de longs flots de sperme dans mon gosier.

Je crois la scène terminée mais ce n’est pas le cas! L’un des deux me soulève la croupe et s’introduit de nouveau dans mon rectum pendant que l’autre me fait bouffer ses couilles. Il me lèche ensuite sauvagement l’anus alors que celui qui est près de moi s’introduit dans ma chatte. Je suis prise de partout, c’est horrible mais tellement bon à la fois. Je ne sais plus où donner de la tête si je puis dire. Il faudrait absolument que toutes les femmes essaient au moins une fois dans leur vie de faire l’amour avec des mâles virils comme ces acteurs porno. Je frétille comme une pucelle ou une pute je ne sais plus. Je me surprends même à donner de violents coups de reins pour aller à la rencontre de leurs sexes lorsqu’ils s’enfoncent profondément dans mes entrailles. Leurs gigantesques queues sont dures comme de l’acier. Je suis très très excitée, ma chatte est distendue comme jamais auparavant. Un des deux partenaires me pince le sein, il est à la limite de me l’arracher. Cela me fait mal, je crie, je hurle. Cela m’excite encore plus, je suis au paroxysme de l’extase.

De nouveau, ils s’introduisent en même temps dans ma chatte et dans mon anus. Je suis complètement entrouverte et béante à la fois, un éléphant y trouverait sa place aisément. C’est dans un hurlement de bêtes que ces deux lascars éjaculent et jouissent sur mon ventre, sur mes seins, sur mon visage. Le sperme coule à flots sur mes joues et mon menton puis glisse doucement vers ma bouche pour entrer dans le fond de ma gorge et rejoindre les premières éjaculations. Le metteur en scène annonce « Coupez! ». Nous les acteurs, nous nous levons alors pour rejoindre nos loges respectives. C’est la fin d’une belle journée! J’aimerais tellement vivre ce fantasme alors, en attendant, je recherche et continue à regarder des films pornographiques où les doubles pénétrations sont coutumières…

Magalie, 32 ans, professeur au lycée, Mariée, 2 enfants

♥ TOP webcam françaises ♥