Le plaisir avec une petite bite

Je ne suis pas comme les autres femmes! Je ne rêve que d’une chose quand je rencontre un homme : qu’il ait un tout petit sexe masculin! Certains prétendent que je suis une catin nymphomane, mais la seule chose qui compte pour moi, c’est de m’éclater le plus possible. Je butine d’homme en homme, d’amant en amant.

À chaque fois que je découvre un petit sexe, mon partenaire est sûr de passer une soirée inoubliable. Je leur demande d’aller encore plus profond dans mon ventre mais ils ne peuvent me défoncer. Ils s’excitent sur moi comme des chiens enragés sur un morceau de viande. Ils continuent leurs mouvements de bassin de plus en plus fort en cherchant à rejoindre le fond de mon sexe sans jamais y arriver.

Cela me fait prendre un pied magistral… Je ne suis pas comme toutes ces femmes qui ne recherchent qu’à se faire défoncer par un dard encore plus gros que le précédent. Je pense que rien n’est plus agréable qu’un petit sexe d’homme. J’aime les queues sans poils. Je demande souvent à mon partenaire de se raser des couilles au pubis.

De cette façon, cela ressemble à un sexe complètement déplumé et puceau des joies de la vie. Je me prétends ainsi son initiatrice, sa maîtresse d’école du sexe surtout avec un partenaire docile et obéissant. J’aime les positions obscènes comme la levrette ou d’autres encore plus perverses.

D’une main, je peux diriger les petits sexes impatients et frénétiques à l’intérieur de mon vagin et de l’autre je peux me masturber la chatte. Lorsque je ressens la jouissance arriver dans cette position, mes muscles vaginaux étreignent prodigieusement mon partenaire comme dans un étau de chair. Mon amant ressent ainsi les contractions de mon vagin autour de son petit caramel.

Maryline, 21 ans, Célibataire

♥ TOP webcam françaises ♥