Plan cul hermaphrodite

J’ai toujours été attiré par les choses qui se différencient du commun des mortels ou de la normalité. C’est dans cette visée que je me suis mis à rechercher des rapports sexuels avec de véritables hermaphrodites.

J’ai cherché dans beaucoup d’endroits du monde cette personne et c’est finalement près de Paris que je l’ai trouvée. Voilà comment je m’y suis pris. J’ai acheté quelques revues qui présentent de nombreux messages pour des contacts rapides. Après l’achat chez le marchand de journaux, je me dirige le plus rapidement possible vers mon domicile. Mon cœur bat la chamade, je suis excité à l’idée de pouvoir examiner les petites annonces.

À peine arrivé dans mon appartement, je m’assois sur le canapé et je commence à scruter cette revue qui contient énormément de photographies de travestis. Il y a également des photos d’homosexuels et toutes ces images commencent à m’échauffer, je ressens déjà mon sexe se durcir. Au détour d’une page, j’aperçois la chose tant recherchée.

Une photographie, je dirais même plus, une représentation de mon rêve, celle d’un hermaphrodite. Il possède un corps sublime et pose nonchalamment sur la photo. Sa petite annonce est très claire, elle comprend son numéro de téléphone.

Très excité, je saisis mon portable. Je dois dire, qu’à ce moment, je ne sens plus mes jambes. Je compose le numéro. Au bout de quelques instants, une voix douce me répond. De mon côté, je n’ose parler. J’arrive enfin à engager la discussion. Nous fixons rapidement un rendez-vous pour le soir même, chez lui ou chez elle, je ne sais pas quoi dire.

Je saute dans ma voiture puis j’arrive à l’adresse indiquée au bord de l’évanouissement. J’arrive devant sa porte, je sonne. Une créature merveilleuse venue certainement d’un autre monde m’ouvre la porte. Elle m’invite à entrer puis à déposer mon manteau dans l’entrée. Dès cet instant, tout est allé très vite.

Béatrice, comme elle se nomme, me fait signe de m’asseoir. Elle me tend un verre puis commence à se déshabiller. Elle possède des seins de toute beauté, vraisemblablement très fermes, des hanches étroites sublimes, des jambes interminables gainées de bas en soie naturelle. En descendant les yeux, j’aperçois avec tant de bonheur ses sexes, oui vous avez bien entendu ses sexes : une queue et une chatte réunies en un seul endroit.

Le top du top pour moi! Béatrice commence par me pomper le dard puis elle m’arrache mes vêtements, se positionne en levrette et me demande de lui ramoner la cheminée. Je ne me fais pas prier et je l’encule à fond, jusqu’à ce que mes couilles touchent les siennes. Soudain, elle se retourne, me plaque contre le canapé, relève mes jambes et introduit son pieu dans mon anus!

Je n’avais jamais eu ce type de relations. Allongée sur moi, elle me colle le téton d’une de ses mamelles en pleine bouche. De cette manière, je ne peux pas crier. Elle se retire de mon cul et nous optons pour un 69 endiablé. Je dois une fois sur deux et, à sa guise, lui lécher la chatte, ou lui sucer la bite et ensuite lui lécher le trou du cul.

Elle ne tarde pas à jouir. J’essaie de me dégager, alors elle s’aplatit sur moi et je dois avaler une très grande quantité de sperme qui gicle de sa queue vers le fond de ma bouche. Pendant ce temps, elle avale ma semence, puis vient m’embrasser d’un baiser passionné. Ensuite, elle m’introduit deux doigts dans le cul pour me dilater l’anus. C’est à cet instant précis qu’elle en profite pour enfoncer au fond de mon postérieur un énorme godemiché qu’elle fait tournoyer dans mes entrailles. Je recommence à jouir de plus belle!

Anatole, 42 ans, Marié, Salarié en grande distribution

♥ TOP webcam françaises ♥